mercredi 2 février 2011

planche contact 9 "picto" d'Eve Livet

*

planche contact 9 "picto"

Y a-t-il une vie, une clarté

au bout de la spirale ?

Voit-on des lueurs de midi

jusqu'au feu de la naissance ?

Un homme, un lourd poète

montre, lunettes, manches tordues

les moues d'une tête occupée, c'est moi

de 9 à 14, puis 21 et 35

je reconnais tous les lieux d'enfance

et même du quotidien

je reconnais la photo de noces de mon frère cadet

elle est en fin de rouleau

ils sortent en parka sous une pluie de riz

après un croisement de regard

une angoisse dans nos visages

la future fiancée et moi-même là par parenté

après une espèce de procès sommaire ni chaud ni froid

à deux grand-mères et la figure castillane

de mon père la barbe déjà blanche

et suivant les paroles justes de la juge

les jeunes fiancés un peu distraits dans l'instant du mariage

et plus haut en 25 le mot "Iraq" en graffiti

j'aurais fauté

ces rues sont un dictionnaire

"Plaza Larga" s'asperge de soleil et s'occupe

du sublime repas des bohémiens et l'accident

d'une éternité annoncée au "Mirador de San Nicolas"

en 32 ce qui reste du bar "El 22"

en 33 ce qu'est devenue "Plaza Nueva"

pas si mal, il y a quelque chose

mais ça cadre pas avec ce qu'on a vécu

deux autres bars des artistes de la ville

"El Yunque" et celui de la "Vereda de Enmedio"

une improvisation à travers les siècles

cet Albaicin et ce Sacromonte

et cette photo de noces

dynamique du riz et de leurs mains jointes

à elle et lui juste au point de fuite central

statiques figures à chaque côté des belles-mères

allumons un mégot, pensons aux arbres

*

3 commentaires:

brieuc a dit…

magnifique !

brieuc a dit…

alors quelques lectures en échange de cette vie là! ... quelques chansons, quelques planches contacts à moi, electro-acoustiques:

http://soundcloud.com/brieuc-le-meur

amitiés

auddie

Manuel Montero a dit…

merci, auddie

tu fais bien d'inclure le lien, j'écoute ce que tu fais depuis un bon moment, mais j'avais pas pensé à faire l'association...