samedi 15 janvier 2011

la poésie comme incitation


**

L'art de la poésie est fait pour l'incitation

il cache les ressorts de toute prostitution

il est graduel et plonge toujours plus bas

en faisant sentir près du paradis l'homme et la femme

l'homme souvent dans la posture tout-puissante de sa ruine

la femme dans l'illusion de l'amour

voyez sinon comment le poème amène à la chanson

et la chanson à la danse et puis la coupe de la honte est bue

sans faire attention l'on s'est rapproché de la mort

la poésie a fait le tour de la sensualité jusqu'à l'impossible

ce qui en poésie ne serait croyable

n'existe pas pour le divin proxénète.

**

1 commentaire:

Elvira a dit…

MM, tu commences avez "prostitution" et finis avec "proxénète"; c'est ne pas trop?